Marie-Dorothée

de Croÿ (Princesse Mimi)

Histoire

Poèmes

Chansons

Accueil

Festivals

Studio

le Manoir

Témoignages



Le temps



Tous deux étaient tellement épris
L'un de l'autre, corps et esprit,
Qu'ils pensaient, qu'un tel amour
Ne pourrait périr un jour.

Mais vous n'avez, que vingt ans !
A murmuré le temps.
Et si peu d'expérience,
Dans une vie, où tout commence !

Leurs oreilles, parées d'armures,
Ne purent entendre, un tel murmure.
Et leurs yeux, pleins de passion,
Restèrent aveugles à l'injonction.

Pour le bien ou pour le pire,
Ils se sont, même mariés,
Narguant le temps, qui d'un fou rire,
Songeât encore à parier.

Petit à petit, le quotidien,
Grignota l'ange gardien,
De l'amour, qui perd une aile,
Trébuchant, entre lui et elle.

Ainsi l'entente fut en déroute,
Ils se quittèrent en tremblotant,
Alors, chacun prit, nouvelle route,
Et bien voilà ! Cria le temps.

Toute expérience est constructive,
En controverse affective,
Prenez du large, vous n'êtes pas mûres !
Dit-il encore, dans un murmure.

Nouvelles routes, nouvelles passions,
Nouveaux bonheurs et déceptions,
Oh ! Combien d'anniversaires,
Car le temps ne pouvait se taire.

Tourne temps et vie en avant,
Et tourne l'amour, comme le vent.

Faisant le tour d'un grand rond-point,
Leurs routes, un jour se rejoignirent.
De tous problèmes, ils firent le point,
Et pour le bien ou pour le pire.

Ils sont ensembles allés,
Bravant le temps, qui, muselé,
Ne pouvait dire dans un murmure
Dire, enfin, vous voilà mûrs !

Ils vécurent encore longtemps,
D'un bonheur hors du temps !